l\'indigné

Un nouveau monde, le vôtre »

 

Petit cours sans prétention aucune, sur l'un de nos droits, que nous avons du mal à appliquer tous ensemble..... 
Et pourtant c'est légal, et c'est un droit universelle acquis lors de la révolution de 1789 ...

 
Petit cours sans prétention aucune, sur l'un de nos droits, que nous avons du mal à appliquer tous ensemble.....
Et pourtant c'est légal, et c'est un droit universelle acquis lors de la révolution de 1789 ...
 
 

Voici que les médias s'interressent à la prison, en ce moment c'est à la mode! C'est comme un serpent de mer, mais bon c'est toujours bon a prendre. Hier sur France inter était diffusé une émission sur l'histoire de la prison et de sa population pénale. Très intéressant pour ceux qui veulent comprendre comment nous en sommes arrivé au desastre d'aujourd'hui. je vous laisse écouter.

 

A bientôt sur le BLOG pour la suite…

Laurent JACQUA 

Pour tout contact :  laurentjacqua@yahoo.fr

Facebook: Laurent Jacqua

Tweeter: @LaurentJacqua 

Note :

VUES SUR LE MONDE

Chers(ères) fidèles visiteurs de "vue sur la prison",

J’ai créé un nouveau BLOG « Vues sur le monde » en parallèle avec « Vue sur la prison ». C’est une sorte de carnet de voyage où je parle de mes rencontres ou de mes voyages, villes, régions, pays, personnalités de toute sorte, je redécouvre le monde et ses habitants après avoir été enfermé durant 25 ans. C’est une évolution logique de mon premier BLOG « Vu de prison » créé en 2006, qui, après ma libération en 2010 est devenu « Vue sur la prison ».

« Vues sur le monde » est donc l’enfant légitime de ces deux BLOGS et je le tiendrai tout en continuant « Vue sur la prison » qui, lui, aura toujours un œil critique sur la problématique carcérale, sociale ou politique de notre société.

Voici le lien de « Vues sur le monde » pour y avoir accès directement et être à l’écoute du monde… Cliquez et allez-y, je vous y invite...

                                           http://vuessurlemonde.blogs.nouvelobs.com

 
 
Christophe Bxn : Quant à parler de « violence », elle est bien sûr légitime face à nos ennemis, et de toute façon bien moindre que celle que nous subissons, y compris contre des personnes car il ne sera pas dit que les dommages soient toujours de notre côté....

Un flic qui par exemple lance des grenades à tir tendu dans une foule connaît les conséquences de cet acte et s’ils ont choisi de défendre le camp des oppresseurs pour lesquels la vie ne vaut que comme marchandise jusqu’à épuisement et renouvellement de celle-ci, ils subiront les conséquences de leurs choix.

Il y a des moments où les médiations sont dépassées, l’antagonisme se fait direct, et, lorsque volent les cocktail molotov, il se peut très bien qu’un flic s’en trouve endommagé...
Afficher la suite
 
http://contrelenfermement.noblogs.org/?p=911
Le nombre de suicides ou de morts suspectes en prison ne diminue pas. Un suicide ou mort suspecte tous les trois jours en prison, 10 fois plus qu’en milieu libre.
 
http://contrelenfermement.noblogs.org/?p=911
Le nombre de suicides ou de morts suspectes en prison ne diminue pas. Un suicide ou mort suspecte tous les trois jours en prison, 10 fois plus qu’en milieu libre.
 
« Un nouveau monde, le vôtre »
par Io Kamikaze Canon, dimanche 24 février 2013, 12:42 ·
 

La question que je vais aborder ici s’est imposée à mon esprit suite à une discussion avec Aurélie, un de mes contact Facebook qui me rappelait au bon souvenir de Maître  Ripert. Avocat comme il n’en existe pas assez. Avocat, qui durant le procès Ferrara, avait à nouveau énoncé quelques belles vérités à la cours, telle que :

 

« 193 années de prison requises soit presque deux siècles de réclusion pour trois petits trous dans un mur d'enceinte et un petit homme qui s'en évade. Votre justice est en train de devenir de plus en plus répressive et la prison l'avenir de la société pour niveler les injustices sociales. Votre justice ne protège que les nantis auxquels nous devons la crise financière, les parachutes dorés, les abuseurs de biens sociaux qui volent l'argent dans les banques de l'état. »(1)

 

A partir de là, je suis parvenue, de lien en lien, à me retrouver sur une branche, oserai-je dire, plutôt pourrie. Je m’explique.

 

J’ai commencé par indiquer à Aurélie le site « Ban Public » afin qu’elle puisse y puiser des informations quant à l’ « actualité » du monde carcéral. Je l’ouvrais souvent depuis l’« affaire Ferrara », sensibilisée par toute cette injustice face à laquelle ne se retrouvent jamais ces fameux nantis dont parle Maître Ripert.

 

Et puis un encart sur la page « Ban Public » me fait tiquer. L’encart « Population sous écrou (officiel). Le graphique original est ici : http://prison.eu.org/

 

 

Je fais tout de suite, aux vues de l’explosion depuis 2001/2002, la corrélation avec l’arrivée au gouvernement, en tant que ministre de l’intérieur dans un premier temps, puis en tant que président de la république ensuite, de Sarkozy.

 

Je veux en savoir plus. Mes recherches m’amènent à divers articles qui confirment mes soupçons. Je lis sur Rue 89, un article daté du 6 décembre 2011 : « Soupçons de corruption sur le « Pentagone » de Sarkozy ».

 

Martin Bouygues, « un des plus proches amis de Nicolas Sarkozy » a décroché la timbale. Un marché juteux de 3,5 milliards d’euros en partenariat public privé. Le groupe Bouygues a ainsi évincé deux autres groupes français : Vinci et Eiffage. Ici, « il s’agit de relocaliser, d’ici à 2015, tous les services du ministère de la Défense à Balard, dans le XVème arrondissement de Paris. » (2)

 

Cet article souligne les liens qui unissent Sarkozy au groupe Bouygues. Un article, toujours du même journal, Rue 89, intitulé : « Prisons, la folie des grandeurs de Nicolas Sarkozy » et daté du retient mon attention.

« Annonçant un objectif de 80 000 places à l’horizon 2017, le président de la République entraîne le pays dans une politique pénale coûteuse et contreproductive en matière de prévention de la récidive. Invoquant le nombre de peines « inexécutées », il estime que la France a besoin de 30 000 places d’emprisonnement supplémentaires pour mettre en œuvre les décisions des magistrats.

 

Nicolas Sarkozy souhaite revenir sur cette politique d’aménagement de peine, renforcée par sa propre majorité parlementaire lors de l’adoption de la loi pénitentiaire en novembre 2009. Il préfère aujourd’hui « ouvrir rapidement des prisons dédiées aux condamnés pour courtes peines ne présentant pas de dangerosité particulière », dont il reconnaît lui-même qu’ils représentent « la majorité des personnes incarcérées » et que « la plupart des peines en attente d’exécution sont précisément de courtes peines ». »

La remarque de l’auteur de cet article, est extrêmement pertinente : « Si ces détenus ne présentent pas de « dangerosité particulière », il est permis de se demander pour quelles raisons ils doivent nécessairement purger leur peine en prison. » (3)

 

Quel lien avec Bouygues ? C’est le Figaro, entre autres, qui me l’indique, dans un article du 8 janvier 2008 : « Trois nouvelles prisons pour Bouygues ».

 

« Elles sont décidément très convoitées les prisons françaises. Au terme d'une consultation qui l'opposait à ses trois grands concurrents français (Vinci, ­Eiffage et Spie Batignolles), Bouy­gues Construction a remporté le troisième lot de prisons mis sur le marché par l'État. Le groupe de Martin Bouygues se chargera à la fois de la conception, de la construction, du financement, de l'exploitation et de la mainte­nance de ces nouveaux établissements pénitentiaires à Nantes (570 places), Annœullin, près de Lille (688 places), et Réau, près de Melun (798 places). Soit, au total, 2056 places.

 

C'est la troisième fois que l'État a recours, pour des prisons, à ce dispositif de partenariat public privé (PPP). Le premier lot de quatre prisons avait été remporté en février 2006 par Eiffage ; le second des trois établissements dont la construction est en cours avait été attribué à Bouygues en octobre 2006. » (4)

 

On  comprend bien qu’il va falloir les remplir ces prisons, afin que Bouygues notamment, puisse accumuler des profits records. Sans oublier les centres de rétention pour qui de semblables contrats juteux finissent dans la poche de groupes comme Vinci, Cofely-Gdf-Suez, Véolia et… Bouygues. Encore lui. (5)

 

Que s’est-il passé depuis 2002 ? Y aurait-il plus de criminels, de délinquants ? Non, si l’on en croit la courbe ci-dessus. Les incarcérations étaient même en baisse.

 

« IL » a trouvé la solution. Bien évidemment. C’est Depuis 2002, date à laquelle Sarkozy est devenu ministre de l’intérieur jusqu’en 2012, que 69 textes de loi relatifs à la sécurité, l’immigration et le renforcement du système pénal judiciaire ont été adoptés. En clair, une loi sécuritaire a été votée tous les deux mois et demi.

 

Le site Légifrance lui-même nous informe  que « si l'on jugeait aujourd'hui comme il y a quarante ans, toutes choses égales par ailleurs, environ moitié moins de détenus se trouveraient dans les prisons françaises. » (6)

 

« Des groupes privés ont fait de considérables profits en construisant des prisons, en produisant des bracelets électroniques et des Taser, en installant des caméras de vidéosurveillance. Bouygues, Eiffage, Vinci se sont désormais substitués en partie à l’État pour gérer ses fonctions régaliennes de justice et de police. C’est ainsi que la nouvelle prison de Nantes coûtera au contribuable 13 millions d’euros par an pendant vingt-sept ans et en rapportera autant à Bouygues. Mais l’argument essentiel pour faire table rase du populisme pénal, de ces années barbelées est qu’il est aussi inefficace que destructeur des vies brisées par la machine pénale. », dénonce un article dans « l’Humanité » datant du 30 mars 2012 : « Pour une insurrection des consciences ». (7)

 

Sarkozy a été décidément très généreux envers ses amis, grâce à celle du contribuable :

« Avec les trois prisons confiées à Bouygues, l'État va plus loin. Pour la première fois dans l'histoire de la justice française, l'ensemble des services à la personne assurés dans ces trois prisons reviendra aussi au secteur privé : restauration, formation des détenus, accueil des familles, travail pénitentiaire et transport seront assurés par un groupement composé de plusieurs entreprises (Sogeres, Exprimm, Idex et Preface). 

 

La livraison des trois prisons devrait intervenir à partir de 2010. D'ici là, les groupes de BTP français lorgnent un autre contrat, plus emblématique, celui de la prison de la Santé, à Paris.» (4)

 

Je vous conseille de lire le témoignage d’un surveillant de prison :

http://prison.eu.org/spip.php?article11256

 

Un livre aussi, de Mathieu Rigouste « La domination policière », qui dénonce la violence policière comme non accidentelle « mais rationnellement produite et régulée par le dispositif étatique ».

 

Force est d'admettre que nous vivons à l’ère d’un néolibéralisme, ou démocratie et liberté n’ont plus leur place. Une petite poignée de nantis, prête à tout pour parvenir à s’octroyer toujours plus de puissance et de pouvoir grâce à l’agent du contribuable, nous le prouve tous les jours. Nous l’avons vu, pour ce faire, ils n’hésitent pas, à l’aide d’hommes politiques corrompus, à envoyer des innocents en prison. Je dédierai cet article à celles et ceux qui, à Notre-Dames-des-Landes, se battent en ce moment même contre un projet d’ayrault-porc vendu par un ministre UMPS à Vinci « « Son p… d'aéroport de m… coûtera quatre fois plus cher qu'une nationalisation temporaire de Mittal. » (8), au contribuable, bien entendu.

 

Enfin, je terminerai comme j’ai commencé, par une citation de Maître Ripert :

« Vous n’avez aucune humanité, aucune rigueur. Vous êtes des malades de la répression. Un pays où il n’y a plus de justice, c’est un pays fasciste. »(9)

 

Note : le titre de cet article provient de Bouygues lui-même. Slogan utilisé de 2004 à 2007.

 

Un peu d'humour :

une photo de Le coin dessin.

 

Sylvie Dussourd "Le problème, c'est que l'amateur voudrait prendre la place du pro !"
http://www.facebook.com/pages/Krampon-d%C3%A9ssinateur/404900046253113

Sources :

  1. http://fraterniteaperpete.skyrock.com/2183350231-Execellente-plaidoirie-de-Bernard-RIPERT-au-proces-FERRARA-par-l-ARPPI.html
  2. http://www.rue89.com/2011/12/06/soupcons-de-corruption-sur-le-pentagone-de-sarkozy-227295
  3. http://www.rue89.com/2011/09/13/prisons-la-folie-des-grandeurs-de-nicolas-sarkozy-221818
  4. http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/01/08/04010-20080108ARTFIG00346-trois-nouvelles-prisons-pour-bouygues-.php
  5. http://sanspapiersnifrontieres.noblogs.org/post/2012/11/28/un-centre-de-retention/
  6. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026018861
  7. www.humanite.fr/politique/pour-une-insurrection-des-consciences-493522
  8. http://www.lefigaro.fr/politique/2012/12/06/01002-20121206ARTFIG00713-notre-dame-des-landes-ayrault-ne-lachera-pas.php
  9. http://www.trafic-justice.com/SITENE17/exemplaire/ripert/ripert12septdl.htm


03/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres